L’Assemblée générale de la Fédération congolaise des luttes associées (Fecolutta) a mis en gardes quelques membres comité exécutif de la fédération.

Les membres de l’assemblée générale ordinaire de

la FECOLUTTA

(Fédération congolaise de luttes associées) ont adressé une mise en garde collective à un groupe de membres du comité exécutif de la fédération s’étant montré indélicats à l’endroit de l’autorité de la fédération.

Ces membres s’étaient refusés de rendre compte de leur mission effectuée au nom de la fédération en Hongrie à l’occasion des championnats du monde.

Ils auraient même tenté de déstabiliser l’autorité de la fédération, a déclaré lundi à l’ACP le délégué d’une ligue provinciale ayant requis l’anonymat.

Celui-ci a ajouté que l’assemblée générale tenue le jeudi 28 janvier dernier s’est félicité de la réussite des championnats nationaux tenus du 25 au 28 janvier à Kinshasa, lesquels ont réussi pour la première fois toutes les ligues provinciales.

D’autre part, une cérémonie d’échange de vœux entre le bureau exécutif de

la FECOLUTTA

et toutes les délégations des ligues provinciales de luttes associées a scellé la clôture des championnats vendredi au bar Félicité dans la commune de Kasa-Vubu.

Le tableau des médailles s’établit comme suit : 1. Kinshasa 11 médailles : 9 d’or, 1 d’argent, 1 de bronze ; 2. Bas-Congo 12 : 2 d’or, 7 d’argent, 3 de bronze ; 3. Bandundu 5 : 1 d’or, 2 d’argent, 2 de bronze ; 4. Katanga 2 : 1 d’or, 1 de bronze ; 5. province Orientale : 3 : 2 d’argent, 1 de bronze ; 6. Nord-Kivu 2 : 2 de bronze ; 7. Equateur 2 : 2 de bronze.

Tiré de l'Acp