L’Assemblée générale extraordinaire et élective (Agee) de Dcmp, initialement prévue le 26 janvier dernier, vient d’être renvoyée à une date ultérieure, alors que l’équipe qui est à deux semaine de la coupe d’Afrique des Clubs, reste jusqu’à ce jour sans président du comité.

La série de reports des élections au sein Daring club Motema Pembe (Dcmp) se poursuit. L’Assemblée générale extraordinaire et élective qui était prévue le 26 janvier dernier n’a pas eu lieu. Elle est repoussée à une date ultérieure.

L’absence des candidatures dans certains postes à pourvoir serait à la base de cette situation qui inquiète les fans du club vert et blanc de la capitale. Parmi ces postes, figure la présidence du comité de directeur figure.

Dans ce poste, se dégage une histoire cauchemardesque. En 2009, deux cas de démission ont été enregistrés à la tête du comité de direction, et cela, en l’espace d’une année.

Après avoir pris ses fonctions mardi 15 juillet 2008, le président Jean-Pierre Ondekane a quitté le navire vert et blanc au mois de février 2009, pour des raisons de convenance personnelle. C’était après l’élimination de son équipe par Manga Sport à la Ligue des champions de la Caf (Confédération africaine de football).

Pour combler ce vide, Dcmp a élu Zima Moto président du comité de direction. Celui-ci, à son tour, jettera l’éponge dans la même année (2009), laissant ainsi ce poste vide jusqu’à ce jour.

Pourtant, dans plus deux semaines, le team vert et blanc de la capitale débutera la Coupe de confédération avec un club centrafricain. Avec cette situation, ladite compétition africaine s’annonce déjà difficile pour les poulains de l’entraîneur Richard Ebuelo.

 

Hygin Mandiangu (hyginzoka@yahoo.fr)/Sportrdc